equipe

Porteur du projet, Georges-Claude Guilbert est Professeur de civilisation américaine à l’Université Le Havre Normandie (GRIC). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages en anglais et en français sur le genre et la culture populaire, dont : Madonna as Postmodern Myth: How One Star’s Self-Construction Rewrites Sex, Gender, Hollywood and the American Dream (2002, traduit en français, en catalan et en coréen), C’est pour un garçon ou pour une fille ? La Dictature du genre (2004), Le Genre des objets (2014). Il a dirigé plusieurs thèses sur le genre et les séries télévisées (dont la première thèse du type, Les études sur le genre appliquées à la série Desperate Housewives, devenue le premier ouvrage de la nouvelle collection des PUF consacrée aux séries télévisées). Pionnier en la matière, il a publié dès 1999 des textes inspirés par les théories critiques de l’ouvrage désormais classique de Judith Butler, Gender Trouble (1990), qui n’a été traduit en français qu’en 2005. Son travail est très souvent citéz dans les ouvrages universitaires, notamment américains et britanniques (comme The Cambridge Companion to Feminist Criticism). Il a effectué une mission d’un an au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, consacrée notamment à développer les études sur le genre en France.

Sylvaine Bataille est maître de conférences en littérature et cinéma des pays anglophones à l’Université de Rouen (ERIAC). Elle travaille sur les questions liées à l’adaptation, l’appropriation, la traduction et la référence. Ses publications sur les séries télévisées ont porté notamment sur la réappropriation de l’héritage shakespearien dans Rome et sur la réécriture d’Hamlet dans Sons of Anarchy. Elle a co-organisé plusieurs manifestations scientifiques et colloques internationaux sur les séries télévisées. Elle fait partie du comité de rédaction de la revue en ligne TV/Series. Elle est responsable scientifique de GUEST-Normandie (Groupe Universitaire d’Etudes sur les Séries Télévisées basé en Normandie), un programme de recherche financé par la région Haute-Normandie.

Ingénieur d’études pour le projet et rattaché au GRIC, Kévin Drif apporte ses connaissances dans des champs d’études aussi variés que les gender studies, les études culturelles et les études afro-américaines. Après avoir rédigé un mémoire sur la représentation des masculinités afro-américaines dans les séries télévisées américaines, il intègre l’équide du projet Genre & écrans pour participer à la recherche engagée par le projet sur des représentations plus large sur les écrans français cette fois-ci.

Docteur en études cinématographiques, enseignant et chercheur en études de genre et études postcoloniales, Mehdi Derfoufi a enseigné aux universités de Lyon et Lausanne. Actuellement, il occupe les fonctions de chercheur post-doctoral pour le projet RIN Genre & écrans à l’Université de Normandie (Rouen/ERIAC) et de professeur contractuel à University of Illinois and North Carolina Programs in Paris. Il est également chercheur associé à l’IRCAV Paris 3 Sorbonne-Nouvelle (Institut de Recherche sur le Cinéma et l’Audiovisuel), membre de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines) et membre du Comité de lecture des Cahiers du Genre (CNRS).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.